« Les adultes autant que les jeunes veulent savoir cuisiner. Ceci dit, l’art culinaire intéresse beaucoup de monde. C’est à partir de ce besoin le club de cuisine Y-Kaly fut créé. Un club où les membres apprennent et se partagent les connaissances en fonctions de leurs talents gastronomique »

«Les jeunes du club Y-Kaly en train de préparer du riz cantonais»

Inclut dans le programme Y-Kanto, ce club ne s’était formé que depuis une année mais l’on remarque déjà une vive participation des jeunes.
« Nous admettons que savoir cuisiner est une aptitude non négligeable, surtout pour nous les jeunes. Elle est primordiale (rire) » dit un jeune membre de Y-Kaly. De ce fait, il en résulte que les jeunes veulent intégrer le club.

Il s’agit ici d’apprendre les techniques de préparation des mets et de savoir gérer les budgets pour tels menu et pour tels quantités. Ceux-ci paraissent être une initiation qui leur donne une compétence indispensable dans la vie quotidienne. Par conséquents, ces jeunes membres, non seulement perçoivent de l’instruction et acquièrent des expériences, mais aussi bénéficient également une valeur instructive; c‘est ce qui intéresse le plus les membres de Y-Kaly.

Chaque samedi, pendant qu’ils se regroupent, ils voient en Y-Kaly une grande famille, apte à se débrouiller face à ce qui se passe ; une famille qui se réunit pour le même but et portant la même vision.

Shénica RAVOSON, Communication Intern

#

No responses yet

Laisser un commentaire